Retrouvez les Vélodélires© avec « Une Jonquille pour Curie » Edition 2014

Venez vivre, participer et aider à la lutte contre le cancer grâce à vos mollets;

Du 18 au 22 Mars 2014, place du Palais Royal à Paris, pédalez sur les mythiques Grands-bi sur home trainer

et 3€ seront reversés par Swisslife à l’institut Curie pour chaque kilomètre parcouru.

Une-jonquille-pour-curie-2014

Des objets solidaires seront également vendus au profit de la lutte contre le cancer.

Le programme complet sur le site de l’opération.

Faisons du sport pour lutter ensemble contre le cancer !

Le Vélocipède de Michaux

velocipede Michaux

En 1860, Pierre Michaux est serrurier à Paris et  répare également calèches et draisiennes ; Suite à  son intervention  sur la draisienne d’un chapelier, son fils ainé Ernest  part l’essayer et à son retour se plaint de devoir lever les jambes dans les descentes ; Sur  son insistance, son père  lui propose de placer un axe plus grand sur la roue avant, formant ainsi un reposoir, puis ensemble après réflexion, leur vient l’idée de placer deux manivelles diamétralement opposées sur l’axe de cette roue avant, créant ainsi le  premier Pédivelle. Cette simple intervention transforme la « Draisienne » dont la motricité vient des pieds sur le sol, en un Vélocipède dont la force motrice est transmise par les pieds directement à la roue avant. La 1ère traction avant est née !

 

La Draisienne (1817)

drais-1La draisienne (Laufsmaschine) est inventée en 1817 par un baron Badois, Karl Von Drais d’où son nom. Il établit un premier record le 12 juillet 1817, parcourant 14,4 km en 1 heure.

La draisienne est expérimentée à Paris, par son inventeur, le 7 avril 1818 au carrefour de l’Observatoire.

Cette invention fut commercialisée :

  • en France sous le nom de vélocipède.
  • en Angleterre sous le nom de «Hobby Horse» (cheval de Loisir)

Elle est considérée comme l’ancêtre du vélo et de la moto. Après une courte période de succès, la draisienne disparut pratiquement, remplacée par le vélocipède à pédales sur la roue avant généralement considérée comme inventée en 1861 à Paris par le serrurier Pierre Michaux et son fils Ernest.